neurones-miroirs

Les Neurones Miroirs, vous connaissez ? Laissez-moi vous expliquer leurs importances pour vos enfants

Découvrez les neurones miroirs, cette découverte va vous en apprendre sur vous et vos enfants. Les neurosciences n'ont pas fini de nous surprendre...
neurones-miroirs-education

Les neurones miroirs, mais que sont-ils ? Qui sont-ils ? Ces mots vous évoquent peut-être un souvenir de conversation, la lecture d'un article ou bien ils ne vous évoquent peut-être rien du tout. Je vais éclaircir ce sujet pour vous. Allez c'est parti !

Les neurones miroirs c'est quoi ?

Les neurones miroirs sont une catégorie de neurones. Les neurones miroirs, qu'est ce que ça veut dire ? Oui commençons par le commencement. Tout débute en 1990, nous sommes dans la belle université de Parme, en Italie, un endroit où il fait bon de vivre, soleil et accent chantant ponctuent le paysage. Au milieu de tout cela, Giacomo Rizzolatti, professeur en physiologie, et son équipe tente de percer les mystères du cerveau. Comment fonctionne-t-il ? Pourquoi agit-il comme cela ? Comment s'activent les neurones ? Tant de mystères sont encore à résoudre. Et ça, c'est le dada de tous nos amis les chercheurs, chercher... en espérant trouver... Un jour Giacomo Rizzolatti et son équipe réalisent une expérience avec un singe. Ils placent des électrodes à l'intérieur de son cerveau (aie) et font des découvertes qui seront les prémices de bien d'autres.

Les neurones activés par le singe lorsqu'il fait une action, comme tendre la main, sont exactement les mêmes neurones qui sont activés lorsqu'il voit une personne ou un animal faire cette action.

Bienvenue dans l'histoire des neurones miroirs...

Plusieurs années plus tard, des équipes de chercheurs constatent que ces neurones miroirs ne sont pas seulement activés lorsque le sujet fait ou voit l'action mais aussi quand il entend et donc imagine l'action.

Vilayanur Ramachandran, directeur du centre pour le cerveau et la cognition ainsi que professeur dans le département de psychologie et en neurosciences à l'université de Californie, à San Diego a déclaré « Je prédis que les neurones miroirs feront, pour la psychologie, ce que l’ADN a fait pour la biologie. Ils vont fournir un cadre unifiant et aider à expliquer une quantité de dispositions mentales qui restaient jusqu’à présent mystérieuses ».

 

Où nous emmènent les neurones miroirs avec nos enfants ?

neurones-miroirs-empathie

Nos enfants et nos bébés ont aux aussi ces neurones miroirs et plus ils sont bien activés, mieux ils grandissent...

Les neurones miroirs permettraient d'apprendre par l'imitation

Les bébés et les enfants observent énormément et surtout ils reproduisent les faits et gestes des adultes. Ils reproduisent aussi les mimiques, les expressions corporels. Ne vous a-t-on jamais dit que vous aviez la même gestuelle que votre frère ou le même rire que votre mère. Quant l'enfant voit un acte ou bien qu'il l'imagine, les mêmes parties de son cerveau sont activées et il apprend. Il va ainsi reproduire les gestes qu'il a vu et adore répéter les gestes de la vie quotidienne comme faire la cuisine, jouer au papa et à la maman, faire semblant de conduire, etc.

Vous l'avez donc compris, les gestes que nous leur montrons doivent être plein de bienveillance et d'apprentissage. Un enfant qui reçoit constamment des ordres, en donnera aussi quand il pourra. Un enfant malheureusement battu, voudra potentiellement taper à son tour. Un enfant qui reçoit des câlins et de la tendresse, voudra ensuite en donner aux autres.

La douceur entraîne la douceur et la violence entraîne la violence...

 

Les neurones miroirs permettraient de développer l'empathie

Un certain nombre de chercheurs pensent aussi que les neurones miroirs seraient à l'origine de l'empathie chez l'être humain. Reproduire les gestes et émotions de l'autre personne dans son cerveau, permettrait de mieux comprendre les émotions et les sentiments exprimés par cette personne.

Je vous fais part d'une expérience que j'ai lue. Elle a été faite entre un enfant et ses parents. Imaginez une grande plaque de verre au-dessus du vide. Le père manifeste sa peur en étant suspendu au dessus du vide, son enfant reprend alors la même expression que lui et a alors peur. Plus tard ils refont l'expérience où cette fois-ci le père est à l'aise sur la plaque de verre et semble serein. Et bien cette fois-ci... l'enfant est serein... comme son père...

 

Que pensez-vous de cette approche des neurones miroirs pour vos enfants ?

formulaire-les-parents-creatifs